[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Web Creator] [LMSOFT]

Gérard COURTECUISSE - 2005-

D'après les archives municipales, paroissiales, départementales, belges et britanniques, ouvrages de référence et avec le concours du Service archéologique du Douaisis.

MASNY (59. Nord)  Vue aérienne
Route de Montigny (photo "CIM" - av. 1964) 
        Collection G.C.
Ecole Robert 
Collection G.C. (1959)
Chapelle  Notre Dame  des Mineurs (1998)
   © photo J.Zygart
Chapelle Notre-Dame des Mineurs au Champ-Fleuri ...
 construite par les masnysiens en 1948.  © photo J.Zygart
MASNY (59. Nord)  Vue aérienne
Cité et Groupe scolaire Champ-Fleuri
          (photo "CIM")  Collection G.C
"Champ Fleuri" le long de la R.N.    © G.Courtecuisse (1979)
Rue d'Ermenonville  (Champ Fleuri) © G.Courtecuisse (1967)
. 1946 : La Seconde Guerre mondiale a enlevé huit enfants de la localité dont Jules Caffart, résistant, déporté. Faisant pendant au monument de 1914-1918, une stèle est dressée à sa mémoire en 1946.

. 1947 : Deuxième phase de l'extension de l'agglomération communale: par-delà la route nationale, lieudit le Champ Pourri, va s'élever une vaste cité minière, aérée, verdoyante, la plus belle du pays, que les Houillères Nationales baptiseront «du Champ Fleuri».

En extension jusqu'en 1968, elle formera avec la précédente, une concentration urbaine homogène nettement détachée du bourg.

. 1948 : Construction, cité du « Champ Fleuri» de la chapelle «Notre- Dame des Mineurs», du Patronage inter-cités (P.I.C.) et au centre-ville du Cercle amical masnysien (C.A.M.), par près de 200 bénévoles, sous la houlette du curé arrivé un an plus tôt.

. 1950 - 1956 : Réalisation de l'adduction d'eau par le Syndicat intercommunal de distribution d'eau potable de la région de Masny  (Masny - Montigny - Ecaillon - partie de Lallaing).

. 1952 : Adjudication, suite à un legs, du Groupe scolaire Robert, rue de la Béquette .

. 1953 : Construction de l'Ecole ménagère des Houillères au Champ Fleuri.

. 1955 - Fermeture de la fosse Vuillemin (Le chevalet sera démantelé en 1976).
 
  - 3692 habitants.
 
  - Groupe scolaire de filles des cités, en bordure de la R.N.: six classes supplémentaires, solarium et annexes.
 
  - Redressement de la rue de la Fabrique, des Corons de la fabrique sont dorénavant desservis par un « délaissé» (terminologie administrative).

  - Percement, à travers jardins, champs, prairies, d'une nouvelle route reliant plus directement la commune de Montigny. L'équilibre du bourg est rompu. Le «centre-chef-lieu» prévaut désormais. Le quartier septentrional de la «Jaudrée - Petite Belgique» perdant son trafic routier.

. 1959 - 1963 : Edification du Groupe scolaire garçons à l'extrémité de la cité du Champ Fleuri (actuel groupe scolaire le Champ Fleuri).

. 1960 : Edification, rue de Beauvais, de l'Annexe de la mairie.

. 1960 -1963 : La Route de Montigny (rue M. Buisset) est lotie de part et d'autre.
  
MASNY (59. Nord)   Vue aérienne
Rue de Roucourt et    Place des Cités.
(photo "CIM"-vers 1960)   Collection G.C.
Cité du Blanc-Cul (bordure R.N.) 
   Collection G.C.
. 1920 : les effectifs pléthoriques des écoles rendent indispensable une école enfantine (Place St-Jean - du Gal de Gaulle).

. 1922 : Inauguration du Monument aux Morts (de la Grande Guerre). 

. L'électricité est installée en 1924.

. 1926 : 1442 hab. La cité minière du Blanc-Cul, entreprise en 1922, rue de Roucourt, s'accroît...

  ... doublant l'importance du village qui ne se restreint subitement plus à  l'agglomération séculaire rurale du bourg.

 . Création d'une agence postale.
 
 . Construction, par la Compagnie des Mines d'Aniche, d'une école de trois classes (qui se verra, par la suite, agrandie).

. 1935 : Le cimetière primitif, autour de l'église se révélant saturé, création, à l'extrémité de la rue du presbytère, du nouveau cimetière extra-muros.

. 1936 : 2803 habitants.
Place St-Jean  (ou place Gal de Gaulle)
et Rue du Faubourg  (Lanoy).   Collection G.C.
Cité de Vuillemin  (1909) 
     Collection G.C.
. XX° siècle.
 
. 1901 : 1220 habitants.

. 1908 : pour l'anecdote, plantations d'arbres dans la traversée du village «qu'outre les agréments qu'elles procureront, elles ne peuvent produire que des effets salutaires pour l'hygiène et la santé publique»...

. 1911 : 1465 hab. (dont 55 étrangers, Italiens la plupart)...

... 1917 : 1165 (la GUERRE a fauché 53 masnysiens).
HISTORIQUE - EVOLUTION de MASNY ... en OSTREVANT

XX° s. (avant 1962)